Payment Family

Quelques Boissonneau-dit-Saintonge ont laissé tomber la partie Boissonneau de leur nom pour ne garder que St-Onge, mais ceci s’est passé en grande majorité dans le Comté des Deux-Montagnes au nord de
Montréal, dans les années 1700. Encore aujourd’hui, leurs descendants portent le nom de St-Onge.

Il se peut aussi qu’il y ait quelques Boissonneau qui ont changé leur nom à St-Onge aux Etats-Unis à la fin du 19ième siècle, début du 20ième siècle, afin de simplifier les choses, mais ils sont l’exception.

Saintonge, sous toutes ses épellations, n’était pas un nom de famille à l’origine. Il était parfois ajouté aux noms de ceux qui émigraient de la province française de la Saintonge pour s’établir en Nouvelle-France. Plusieurs noms de famille se sont vu ajouter le « dit Saintonge », e.g. Payan dit St-Onge, Métayer dit St-Onge, Gareau dit St-Onge, Boissonneau dit St-Onge, etc. Je suis portée à croire que le groupe familial le plus grand à porter ce surnom serait les Payan.

L’ancienne province française de la Saintonge correspond aujourd’hui au Département de la Charente-Maritime.

Il est à noter que le nom Saintonge s’écrivait à l’origine d’un seul mot, sans trait d’union, puisque c’est un mot qui dérive du latin et non du nom d’un saint.

Claudette Boissonneault